Ilets Sports Montluçonnais Tennis : site officiel du club de tennis de MONTLUCON - clubeo

stage, encore plus de stages

31 juillet 2014 - 21:09

Les tribulations d’une joueuse de tennis en devenir

 

Quoi de plus agréable, après une année avec son paquet de réjouissance et son cabas de tristesse de se retrouver une nouvelle fois avec les copiiiiiiiiiiines et les rejetons de queques copiiiiiiiiiines , confronté aux vacillations d’une balle jaune.

 

A peine arrivée, on pleure nos copines de la première heure, le teint rouge vif, le cheveu collé et diffusant une légère odeur mi-végétale, mi-animale. Il n’y a que madame grognon, qui accrochée à son déambulateur, pétille dans la fraîcheur et qui, avec quelques  soubresauts dans la voix nous susurrent un grognement «  à l’échauffement ! »

 

 

Dire qu’en m’inscrivant, on m’avait promis 10 soirées façon club med : « c’est quand vous voulez et comme vous pouvez » et que je me retrouve au milieu d’un stage commando : « vous avez payé pour en baver !!! » Si mon cerveau me lance un diaporama d’images paradisiaques,  mon métabolisme me rappelle ses besoins urgents…..C’est donc avec un sourire obligatoirement benêt que je passe le grillage.

 

 

Et pis, vous sentez avec les jours qui passent que la fameuse indomptable balle jaune vous est de moins en moins étrangère,(il faut bien que je me vante un peu) qu’elle aurait même tendance à avoir un cheminement plus logique. Je ne vous parle pas de celles que vous envoient madame Grognon, qui s’écrasent systématiquement à l’opposé d’où vous vous trouvez, mais de celles que copiiiiiiiiines et copaaaaaains vous balancent, parfois un peu violemment ou parfois avec ce vice que nous inculque madame grognon….Mais elle cherche quoi, madame grognon ? A nous faire haïr de nos adversaires ?, un coup à droite, à gauche, au fond, devant, et vas-y que je te balance un boulet pour t’achever, croisé, décroisé et versa vice.  ….Sans parler des services qui tournoient. oulalala

   

 

D’autant qu’elle a parfois le toupet d’ajouter….  « T’aurais pu l’avoir…. » je vous laisse imaginer les tableaux sanguins qui défilent et les mots disgracieux qui accourent….Mais même mes cordes vocales sont à bout de souffle…..et quand enfin je réussis à apprivoiser quelques balles (clopin-clopant !!!) elle nous annonce avec ce même sourire…….. « Je les jette toutes à la fin du stage, vous en aurez des nouvelles toutes pimpantes à la rentrée !!!!! » pffffffffffffffffffffffffffffff

 

Et pis comme le rouge ne lui suffit plus,  ce n’est pas 1h mais 2h qu’elle nous inflige avec ce sourire gélifiant. Il faut rattraper les heures non faites. Comme quoi, ça n’a servit à rien de trouver des excuses à 2 balles (trop bon !)

 

Et pis  quand à la fin des 10 jours de labeur, vous vous rendez compte que finalement, le tennis c’est plutôt un sport super agréable, que les sourires des copiiiiines suffisent à vous réjouir, que madame grognon serait plutôt madame cocasse, que vous n’êtes pas là uniquement pour faire tapisserie ou pour muscler les parties les plus charnues de votre corps, et ben, ce jour là vous vous dites, quand est ce qu’on recommence ? Et quand vous avez enfin enregistré que plus vous enquiquinez votre adversaire, moins il vous fait des misères…..que vous avez compris qu’à manque d’habileté, il faut savoir combler, vous passez du stade niais au stade moins niais, et vous regardez madame cocasse et les copiiiiiiiiiiiines d’un œil attendri  en ayant envie de leur crier un énorme MERCI.

                                                                                       

 Alors moi, des stages avec les copiiiiiiiines, les rejetons des copiiiiines et madame cocasse, j’en veux tout le temps pour affectionner les balles virevoltantes et déguster ce petit ballon gouleyant, propre à l’ISM.

       

 

Commentaires

REPRISE À PARTIR DU 19 SEPTEMBRE

 

 

C'est REparti!

Aucun événement